109

SP OR

TS E

T L OIS

IRS >

À CH

EV AL

À CH

EV AL

PRÉPARER UNE RANDONNÉE ÉQUESTRE Tout d abord, évitez de vous lancer dans une balade trop longue, du genre trois jours dans la Chaîne, si vous n avez pas monté depuis longtemps ou si vous débu- tez. Humilité et réalisme sont de rigueur. Une promenade d une demi-journée repré- sente déjà une belle sortie et une bonne prise de contact. Une fois votre rendez-vous pris, il convient de vous habiller de manière adaptée. Ne jouez pas les John Wayne en short et en claquettes, l expérience peut s avérer cui- sante. Bref, mettez un pantalon, de préfé- rence en toile épaisse, genre jeans, et des chaussures fermées. Prévoyez de l eau et éventuellement de quoi grignoter. Une fois sur place, vérifi ez que le presta- taire est assuré « responsabilité civile » et qu il vous propose du matériel en bon état. Une selle réparée avec des morceaux de fi celle peut vous coûter la vie en cas d accident. Porter une bombe relève de la prudence élémentaire. Laissez le guide, qui connaît ses bêtes, choisir une monture adaptée à votre mor- phologie et à vos compétences. Faites connaissance avec votre futur compagnon de promenade : a-t-il l air en bonne santé ? L idéal est un cheval « en état », c est-à- dire ni trop gros ni trop maigre et, évidem- ment, sans blessure. Est-il calme, craintif, excité ? S il est apeuré dès que vous l approchez, c est

mauvais signe. Le guide doit prendre le temps d expliquer comment et dans quel but le cheval a été dressé. Il doit donner des consignes quant à la manière de se comporter en promenade et indiquer les règles à respecter. Il abordera, notamment, la distance à tenir entre les bêtes si vous partez en groupe, la position des mains, du corps et des pieds, le timbre de la voix, les ordres spécifi ques, l interprétation des réactions possibles du cheval et l attitude à adopter en cas de panique. En selle, évitez le sac à dos, dangereux pour la colonne vertébrale en cas de chute. Demandez une sacoche adaptée si besoin. N improvisez jamais un galop. Si cela vous titille et que vous avez le niveau, demandez la permission au guide. En cas d accord, sachez que vous devenez entièrement res- ponsable. Petit conseil : lancez-vous plutôt à l aller. Au retour, les chevaux, compre- nant qu ils rentrent chez eux, manifestent parfois un enthousiasme qui peut s avérer inquiétant pour le cavalier. Dernière remarque : choisissez un presta- taire qui a un diplôme en la matière, ou de nombreuses années d expérience derrière lui, et demandez s il propose des chevaux labellisés. Le label « loisir » prouve que le cheval a réussi son examen devant une commission de professionnels. Dans ce cas, vous mettez vraiment toutes les chances de votre côté pour que votre ran- donnée soit une véritable réussite. Allez, bonne balade dans les superbes paysages calédoniens !

© C

he sh

er

© P

ie rre

L ar

ue