177

© E

GG

L a

Fo a

to ur

is m

e

LE VER DE BANCOULE L animal est un coléoptère dont la larve, gros ver blanc pouvant atteindre 8 cm de long pour 2 cm de diamètre, dévore goulûment les troncs morts d un arbre très commun à Farino : le bancoulier. La mutation en insecte se déroule in situ, sans cocon. Les insectes à peine formés, encore blancs, seraient une friandise supérieure aux jeunes larves, pour les connaisseurs du cru. Tout crus pour les plus courageux, frits, grillés, au lait de coco suivant le goût des nombreux ama- teurs...

Les vers sont dénichés des troncs mous et humides à coups de hache. Cette étape donne lieu à un concours qui précède celui... du plus gros man-

geur ! Pour une préparation gastro-

nomique, les vers sont mis à dégorger quelques jours dans le coco râpé. Dernière recommandation avant de goûter : la tête, équipée de très fortes mandi-

bules, ne se mange pas.

© L

a Fo

a to

ur is

m e

Dégustation du ver de bancoule.