Mairie 47 61 08 www.mairie-koumac.nc Point i 42 78 42 tourisme@mairie-koumac.nc Air Calédonie 47 53 90 Aérodrome 47 62 29 Capitainerie 47 34 34 marinadunord@canl.nc Gendarmerie 47 89 50 Pompiers 42 37 71 / 78 29 34 Centre hospitalier du Nord 42 65 00 Catamaran Seabreeze pour Bélep 42 57 74 Médiathèque Louis-Bastien, accès Internet 47 12 22

Nouméa 374 km Ouégoa 35 km Boat Pass 70 km Aire coutumière : Hoot ma Whaap Langue kanak : le nixumwak

INFOS UTILES

4 252 habitants216

K oumac, en tant que tribu, fut établie par le chef Boarat de Hienghène, suivant les sentiers coutumiers, en 1861. De nos jours, les cinq tribus de la commune sont groupées près de l embouchure de la seule rivière importante de cette vaste région,

la Koumac. La ville de Koumac, qui s est développée grâce à l activité minière, a fêté

ses 100 ans en 2012. La mine de chrome de Tiébaghi (1902-1964) fut la plus importante au monde, mais, de nos jours, c est du minerai de nickel qui est

traité et chargé ici grâce à un convoyeur en mer. Le port de plaisance de Pandop, avec sa marina, reçoit des navigateurs

toujours plus nombreux, une base nautique est opérationnelle à proximité. L aérodrome se situe à la sortie du village.

Le Point i met en valeur les sites naturels et organise les activités de loisirs et de découverte. Et le tourisme peut prendre ici un aspect tout à fait particulier avec l émouvant vieux village de Tiébaghi ou la féerie minérale d immenses grottes. Koumac, à la croisée de la côte Ouest avec ses savanes et son lagon, de la côte Est verdoyante sous l alizé et du Grand Nord éblouissant et sauvage, est une destination touristique à part entière.

NIXUMWAK

DÉCOUVRIR Les grottes, prendre à droite au rond-point (avenue G.-Baudoux) et continuer sur 6 km. Immenses galeries spectaculaires, sta- lactites, stalagmites, draperies minérales. Prévoir eau, lampes, piles de rechange et chaussures adaptées (le sol est glissant). Une découverte des 380 premiers mètres est possible après signature du registre à l entrée du site. Accès libre.

© P

oi nt

i Ko

um ac