P ouébo off re un panorama des plus éblouissants depuis le col d Amos. Du bas du col jusqu à Colnett, 50 km plus loin, s égrènent seize tribus peuplant une belle plaine côtière luxuriante, à commencer par Balade où sont gravées dans la pierre les traces des événements qui ont bouleversé le devenir de l île : le débarquement de James Cook en 1774, la première messe célébrée en 1843 et la prise de possession par la France en 1853. Ici, où les toits de paille côtoient la modernité, la vie est toujours rythmée par les saisons fruitières, le cycle des jardins et les marées favorables. Les tropiques paisibles s enfl amment pacifi quement chaque printemps, pris par une sorte de fi èvre de la banane qui met en avant, outre la gastronomie, tout ce que Pouébo recèle de talents : la sculpture sur bois ou sur pierre-savon, les chants et les danses, la vannerie, la culture sous toutes ses formes... Et en dehors de la fête, les produits du jardin ou de l artisanat sont exposés le long de la route, dans des paillotes parfois simplement gardées par la tirelire où verser votre monnaie. Entre la montagne dévalée par de magnifi ques cascades et le lagon marié au ciel, les jardins kanak exubérants et colorés nous invitent à savourer les splendeurs de cette région magnifi que.

DÉCOUVRIR Au nord de Balade, à gauche avant Mahamate, un monument commémore l annexion de l île par la France. Mahamate, un peu plus loin, magnifi que plage de sable blanc remarquée par James Cook puis par les premiers colons et mis- sionnaires. Un sentier longeant la plage mène au banian où a été célébrée la pre- mière messe de Noël en 1843. L église de Saint-Denis (ou de Balade) est ornée de vitraux représentant l histoire mouvementée des premiers mission- naires. Du parvis, superbe vue sur le lagon.

En face, la stèle originale qui marque l annexion française. À Sainte-Marie Pouébo : le sentier écotouristique de Mazé Dét, à parcourir à pied ou à la pagaie dans la grande mangrove de Pouébo ;

226

POU

La plage de Mahamate.

Visite dans la mangrove. © TP

N

St ép

ha ne

D uc

an da

s