237

DÉ CO

UV RIR

LE S C

OM MU

NE S

> P OIN

DIM IÉ

PO IND

IM IÉ

PWÊÊDI WIIMÎÂ

La Tiwaka, majestueuse, forme la limite nord de la commune. Une plate-forme aménagée de la transversale surplombe le site exceptionnel des chutes de Pombeï. On peut s y baigner, dans l eau écumeuse, au sein d un décor magique de roches bleu- tées présentant des formes étonnantes. La vallée d Amoa, vers le nord, recèle les ruines d un ancien barrage. Les courageux envisageront l escalade du pic d Amoa (560 m). Point de vue époustoufl ant. Les vallées d Ina et de Névaho off rent une excursion dans un paysage varié. La Napoémien, avec ses jolies petites cascades, se visite à pied. Suivez le guide ! La Tchamba, en limite sud de la com- mune, forme l un des plus larges estuaires de la côte Est, surplombé par une forêt primaire dont les arbres auraient abrité les ancêtres des ancêtres.

Le lagon déploie toute la palette des bleus, entre marine et turquoise, et révèle toute l exubérance de la vie sous-marine aux amateurs de plongée ou de randonnée palmée qui ont le choix parmi plusieurs dizaines de sites, réputés pour la richesse de leur fl ore et de leur faune. Tiéti, immense plage idyllique. L îlot Tibarama, pour aller passer la journée à taquiner le poisson, le calme ou l immensité. Sentier botanique.

La plage de Tiéti.

Architecture sacrée particulière : L église de Tyé, 1865, classée monument historique, décor intérieur très soigné. La chapelle Saint-Pierre d Ometteux, à clocheton arcade et fresques intérieures. L église Saint-Paul, à Pambou, aux murs de galets collés à la chaux. Le temple de Tibarama. Les vestiges de l abbaye et de la chapelle de la Trappe, à Wagap.

L îlot Tibarama.

© M

ur ie

lle S

eb ill

e

Petite cascade, vallée de Napoémien.