DEUX SAISONS PRINCIPALES La saison chaude est centrée sur le premier trimestre de l année. L infl uence tropicale y est prédominante, et le temps conditionné par la position relative de deux zones de convergence : ZCPS (Pacifi que Sud) et ZCIT (intertropicale), et par les trajectoires des dépressions tropicales. Les précipitations sont abondantes, la chaleur moyenne est élevée et l alizé bien établi. Les dépressions tropicales peuvent évoluer en cyclones et causer des dégâts très importants. Beti en 1996 et Erica en 2003, avec des rafales respectivement à 198 km/h et 234 km/h, ont marqué les esprits et les paysages. La saison fraîche, de juin à septembre, off re un temps généralement sec et frais, avec des températures minimales relative- ment basses dans certaines régions. La ZCIT se trouve dans l hémisphère nord et la ZCPS se décale vers le nord-est. Les perturbations d origine polaire remontent alors vers le nord, et les fronts froids asso- ciés peuvent aff ecter la Nouvelle-Calédonie où ils se manifestent par des précipitations importantes et des épisodes venteux fami- lièrement nommés « coups d ouest ».

La Nouvelle-Calédonie, située juste au nord du tropique du Capricorne, est soumise à un climat tropical tempéré, adouci par l environnement maritime et la présence quasi permanente de l alizé, vent dominant de SSE.

30

DEUX INTERSAISONS Le passage entre les deux saisons princi- pales n est pas tranché. Le temps évolue du froid au chaud, d août à novembre, au cours d une transition carac- térisée par des précipitations très faibles associées à des températures fraîches la nuit, mais de plus en plus élevées la jour- née sous l action du rayonnement solaire qui atteint son maximum en décembre. On parle parfois de saison sèche. Les pâturages se dessèchent, la forêt souff re et les feux de brousse se déclarent et se propagent facilement dans la végétation déshydratée. Le retour de la pluie est donc très attendu, mais il peut être dramati- quement retardé par les épisodes El Niño.

© P

at ric

e M

or in

La cascade de Kouaré, à Thio.

© A

rn o

ph ot

og ra

ph ie

/ NC

TP S