43

LE PA

YS >

FL OR

E E T F

AU NE

M AR

INE S

FL OR

E E T F

AU NE

M AR

INE S

Plus d infos : www.oeil.nc/fr/natural-environment/ la-mangrove L Atlas des mangroves de Nouvelle- Calédonie est téléchargeable sur le site www.oeil.nc

Le littoral Les plages de sable blanc sont les vedettes des cartes postales. Elles sont parfois immenses aux Loyauté où elles partagent la côte avec des falaises calcaires d origine corallienne souvent spectaculaires. Les falaises rocheuses dominent à l est et au sud de la Grande Terre, enserrant parfois d étonnantes plages de sable noir scintillant. Un serpent populaire, le tricot rayé, se réchauff e sur les rochers entre deux parties de pêche. En eff et, ce serpent ne se mouille que pour attraper de petites murènes qu il tue grâce à un venin puissant. Le reste de son existence se déroule à terre. Il est pla- cide et craintif, mais il arrive qu il recherche la chaleur du duvet du campeur. Attention, son venin est mortel et les morsures bien qu extrêmement rares doivent être trai- tées immédiatement en milieu hospitalier. La mangrove, forêt ancrée dans la mer, qui retient la vase nourricière dans l entrelacs inextricable des racines aériennes des palétuviers, recouvre 359 km2, majoritaire- ment sur la côte Ouest du Caillou. C est une zone nourricière et une frayère idéale pour de nombreuses espèces, parfois particulières, qui profi tent de la douceur des marées : huîtres, coquillages, crabes, poissons...

LE MONDE MARIN Le lagon n est plus simplement un lieu de pêche, mais, de plus en plus, un lieu d émerveillement, de plaisir et avant tout de respect pour les beautés qu il déploie. Vous trouverez ci-après un pauvre aperçu de papier du foisonnant monde sous- marin tropical que l on peut découvrir parfois à l aide d un simple masque ou, un jour de pluie, à l aquarium de Nouméa. Cet article ne peut rendre les voltes et les ondoiements graciles, les assauts fulgu- rants, les attentes patientes... qui animent les êtres peuplant cet univers chatoyant, autour de châteaux forts, de buissons, de forêts de corail vivant. Puisse-t-il, néan- moins, susciter votre envie d aller visiter, sous le miroir de la surface, un monde fascinant. Au moins 4 000 espèces de crustacés, 2 150 espèces de mollusques, 1 965 espèces de poissons, 454 espèces de végétaux marins vivent ici à l abri de la deuxième plus longue barrière de corail au monde (1 600 km), dans le plus vaste lagon qui soit. Un animal minuscule est à l origine de cet édifi ce imposant aux formes et aux couleurs infi niment variées. En eff et, le corail est le squelette externe des polypes, architectes et bâtisseurs infatigables, vivant en symbiose avec de petites algues appelées zooxanthelles. Mais avant de plonger dans cet univers fascinant, promenons-nous sur la frange où il épouse la terre.

© W

ill ia

m L

ar ue

Tricot rayé. © Chesher

Récif réticulé, à Nessadiou. © Martial Dosdane Province Sud

© A

qu al

ag oo

n