47

LE PA

YS >

FL OR

E E T F

AU NE

M AR

INE S

FL OR

E E T F

AU NE

M AR

INE S

© Patrick Plantard Planète Recycleur Requin-tigre.

© P

at ric

k Pl

an ta

rd

P la

nè te

R ec

yc le

ur

Le dugong, mammifère marin embléma- tique, aff ectionne certaines herbes aqua- tiques, dont il se repaît abondamment. Appelé communément « vache marine » en raison de la morphologie de sa bouche et de son régime alimentaire, c est un ani- mal discret et placide. Certaines tortues marines (bonne écaille )

sont acclimatées dans les parages, tandis que d autres (grosse

tête, vertes ) nagent parfois sur des mil-

liers de kilomètres pour venir s y reproduire, avant

de retourner sur leur lieu de vie se refaire une santé. Sur six espèces de nautiles connues, on recense en Calédonie trois espèces de ce mollusque céphalopode, véritable fossile vivant n ayant pas évolué depuis des millions d années. Le Nautilus macromphalus ne se trouve que dans les eaux calédoniennes. Le très discret hippocampe pygmée (Hippocampus bargibanti) mesure jusqu à 24 mm. Pour se camoufl er, il s accroche souvent à des gorgones de la même

couleur que lui.

LES STARS DE LA MER Dans les passes et sur le tombant extérieur, parfois vertigineux, les espèces récifales côtoient les grands voyageurs pélagiques (espadons, marlins, tazards, mahi-mahi...) et les grands requins (mako, marteaux, tigres...). Le grand requin blanc, habitant des eaux profondes

océaniques, pouvant atteindre 7 m de long,

pénètre occasionnellement dans les passes, voire dans le lagon. Trois fois

plus imposant, le mégalodon, son lointain cousin disparu il y a 1,5 million d années, nous a laissé des gisements de dents énormes (20 cm). Les raies manta (5 à 7 m d envergure) vivent au large, mais entrent parfois dans le lagon. Une espèce de manta noire est endémique à la région. Ses envolées sous- marines sont gracieuses et ses sauts hors de l eau spectaculaires. Des mammifères fréquentent aussi les parages : une douzaine d espèces de dauphins, dont deux se rencontrent dans le lagon, et, bien sûr, les baleines à bosse qui remontent des eaux antarc- tiques pour se reproduire lors de l hiver austral, suscitant l engouement du public, fasciné par le spectacle de leurs ébats.

Dugong. © Pierre Larue

Nautile. © Pierre Larue

Baleine à bosse.