84

tique et du métal, etc. Le secteur du bâti- ment, si l on y inclut le génie civil et les constructions spécialisées, emploie plus de 8 000 salariés.

AGRICULTURE Productions agricoles, pêche, aquaculture et élevage constituent moins de 2 % du PIB. Cependant, la pêche et l agriculture (vivrière ou marchande) stabilisent la société rurale calédonienne. La superfi cie agricole utilisée, sur laquelle vit ou travaille encore un Calédonien sur dix, représente à peine plus de 13 % du territoire. Ouvéa perpétue l exploitation des cocoteraies : production de coprah, d huile, de savon...

SECTEUR TERTIAIRE Le commerce est le troisième secteur économique, avec près de 4 200 entre- prises et 10 200 salariés en 2013. Hors commerce, les services mar- chands (banques, assurances, transports, télécommunications ) connaissent un fort développe- ment. Ils sont créateurs de nombreux emplois, souvent féminins, avec pour conséquence un accroisse- ment d activités de service spéci- fi ques : crèches, garderies, services de gamelle, restauration, aides ménagères

PETITE INDUSTRIE ET BÂTIMENT Près de 2 600 petites et moyennes entre- prises exercent une activité de trans- formation, essentiellement pour la satisfaction du marché local, dans de nombreux domaines : agroalimentaire, textile, transformation du bois, du plas-

L hôtel de la province Sud.